Tajwid

  • : Votre portail référence francophone sur la lecture du Coran et le Tajwid
  • Votre portail référence francophone sur la lecture du Coran et le Tajwid
  • : Tajwid.over-blog est un portail gratuit, regroupant un ensemble de ressources sur le Coran, le tajwid, et les différentes lectures en langue française
  • Contact

Recherche

/ / /

  بسم الله الرحمن الرحيم

  البسملة - [el-basmalah]

Par tajwid.over-blog.com 

 

La basmalah est le fait de dire "بسم الله الرحمن الرحيم"

il n'y a aucune divergence sur le fait qu'elle soit un verset dans la sourate "en-Naml" (إنه من سليمان وإنه بسم الله الرحمن الرحيم) , mais il y a une divergence sur le fait qu'elle soit un verset, proprement parlé, en debut de chaque sourate,  ou non. Ainsi les les lecteurs de Kûfa et de La Mecque la considère comme verset pour toutes les sourates, c'est également l'avis de l'Imam ech-châfi3y, tandis que les lecteurs de Médine, de Bassora, ainsi que du Châm ne la considère pas comme verset proprement parlé, mais comme coupure entre les sourates et comme baraka (bénédiction) au début des sourates, c'est l'avis de l'imam Mâlik (voir taqrîb en-nachr). 

L'imam Hafs considère que la basmalah de chaque sourate est un verset.

Ibn kathir, 'âsim, el-kassa2i, Abû Ja'far, qâlûn, warch (par le tariq de asbahâny) ont lu la basmalah entre deux sourates (sauf entre el-anfal et et-tawbah), tandis que Hamza liait deux sourates sans basmalah, tout comme khalaf, de qui on rapporte aussi qu'il faisait un léger silence (sakt) - c'est à dire qu'il lisait le dernier verset d'une sourate et le premier verset de la suivante, sans basmalah et sans prendre de respiration pendant le silence.

Tandis que le reste des lecteurs, c'est à dire abû 'amr, Ibn Amr, ya'qûb, et la version de warch (par le tariq d' el-Azraq), ont lu avec les 3 possibilités: la basmalah entre les deux sourates, le sakt sans basmalah et la liaison sans la basmalah. (voir taqrib en-Nachr de l'imam ibn el-jazariy et el-boudour ez-zâhirah)

En ce qui concerne sourate براءة [bara2a] appelée aussi التوبة [at-tawbah] l'avis de tous les lecteurs est qu'il n'y a pas de basmalah entre les deux sourates). (voir el-moulakhass el-moufid).

Dans la variante de Hafs de la lecture de Asim, il existe 4 manières possible d'introduire la basmalah entre 2 sourates, bien que l'une d'entre elles ne soit pas autorisée.

1- قطع الجميع : Il est autorisé de marquer l'arrêt entre le dernier verset d'une sourate et la basmalah, puis entre la basmalah et le premier verset de la sourate suivante.

2- قطع اخر السورة عن البسملة و وصل البسملة باول السورة التالية : Il est autorisé de marquer l'arrêt au dernier verset d'une sourate, puis lier la basmalah avec le premier verset de la sourate suivante.

3- وصل اخر السورة بالبسملة مع وصل البسملة باول السورة التالية : il est autorisé de lier le dernier verset d'une sourate, la basmalah et le premier verset de la sourate suivante (tous ensemble).

4- وصل اخر السورة بالبسملة مع الوقف عليها : la possibilité de lier le dernier verset d'une sourate, avec la basmalah, puis marquer un arrêt pour lire le premier verset n'est en revanche pas autorisé, car la basmalah défini le début d'une sourate et non sa fin. 

 

En ce qui concerne la lecture de la basmalah lorsque l'on commence sa lecture en milieu de sourate, c'est au choix du lecteur, si il veut il lit la basmalah, si il veut il s'abstient (voir el-boudoûr ez-zâhirah).


و الله اعلم

Par tajwid.over-blog.com


 

-----

Sources:

el-moulakhass el-moufîd fî 3ilm et-Tajwîd - Ahmed Ma3abed (dâr es-salâm - el-qâhirah - p11-12)

taqrîb an-Nachr fi el-qirâ2ât el-3achr (dâr elhadîth - el-qâhirah - p50 (fawa2id),  p81-82)

el-boudoûr ez-zâhirah fî el-qirâ2âti el-3achri el-moutawâtirah (alem el-koutoub - loubnân - p112-114)

-----

tajwid.over-blog.com

Ce document est libre d'être copié et diffusé sous condition de citer la source du document.


 

-----

A lire aussi:

Chapitre: الاستعاذة - [el-isti3adha]

Lire la basmala au milieu d'une sourate

 

 

Partager cette page

Published by
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog